Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre de Bourdeille , abbé de Brantôme

Publié le par Nadina

 

Pierre de Bourdeille est né en 1539 à Bourdeille . Il était le 3ème fils du baron de Bourdeille.

 

Bourdeilles                           

Château de Bourdeille                                                                                    Pierre de Bourdeille

 

Sa mère et sa grand-mère étant demoiselles d'honneur  de Marguerite de Valois ( soeur de François 1er) et Reine de Navarre, il a bénéficié de cette vie à la cour de la reine .

La reine mourut en 1549 et il a été envoyé à Paris, puis Poitiers pour ses études.
Une longue carrière militaire l'attend ensuite auprès de Charles IX, Catherine (dont il fut le grand protégé) et Henri II , jusqu'en 1574 .

 

 

Henri II lui avait donné la commende de l'abbaye de Brantôme, abbaye bénédictine fondée en 769 par Charlemagne , en 1554; c'est-à-dire qu'il l'assume, la gère et en perçoit aussi  les revenus , en étant nommé abbé de Brantôme mais étant séculier et non pas ecclésiastique . Toutefois, il n'a aucune autorité sur les moines puisqu'il est laïc.

 

Etant en campagne car il a participé aux guerres de religion ou en voyage ( très nombreux ), son fils ainé l'a gérée jusqu'en 1558, date à laquelle il est rentré .

L'abbaye est protégée à travers toutes les guerres .

brantome-abbaye

 

Brantome (23) Le clocher de l'abbaye est considéré comme le plus ancien campanile de France.

Construit au XIe siècle, il se compose de quatre étages et a la particularité d'être édifié sur un rocher abrupt de la falaise et non sur l'église.

 

Notre Pierre de Bourdeille est donc seigneur et abbé de Brantôme.

Brantome--20-.JPG 

Le buste de Pierre de Bourdeille surplombe  la fontaine Médicis de l'abbaye.

 

Blessé dans une chute, il se retire dans son château de Richemont et y meurt en 1614 , après avoir laissé bon nombre de chroniques . Il a fait ériger ce château entre 1564 et 1581. Il est composé de deux corps de logis  en équerre reliés par une tour . Il est enterré dans la chapelle du château.

Le château est encore habité aujourd'hui par ses descendants et se visite, les patins aux pieds ....pour protéger le parquet d'origine !

Voici la retranscription (en français modernisé) de l’éloge funèbre qui est gravée sur sa plaque funéraire : "Passant, si tu es curieux de savoir qui gît en cette chapelle, c’est le corps de Messire Pierre de Bourdeilles en son vivant chevalier gentilhomme ordinaire de la chambre des Rois Charles IX & Henri III, chambellan de Monsieur le duc d’Alençon leur frère et pensionnaire des dits rois de la somme de cent mille livres par an, Seigneur et baron de Richemont, de St Crépin, la chapelle Montmoreau & coseigneur usufructaire (usufruitierà de Brantome, issu du coté paternel de la très noble et antique race de Bourdeilles renommée dès le temps de Charlemagne, comme les histoires anciennes et vieux romans, tant français, italiens qu’espagnols & titres vieux et antiques monuments de la maison le témoignent de père en fils jusqu’à aujourd’hui et du coté maternel de cette grande et illustre race de Vivonne et de Bretagne. Il fit son premier apprentissage aux armes sous ce grand capitaine Monsieur François de Lorraine duc de Guise et eut sous sa charge deux compagnies de gens de pieds, & ne dégénéra en rien de la vertu de ses ancêtres, mais se trouva en plusieurs guerres et combats hasardeux, tant en France qu’en pays étrangers : même le roi de Portugal Dom Sebastien honorant sa valeur au retour de la conquête de la ville de Belys et son Pignon en Barbarie le fit chevalier de son ordre appelé l’habito de Christo et nonobstant toutes ces grandeurs il n’a jamais eu de repos et contentement en ce monde, aussi une âme généreuse n’en pouvait avoir que denas le ciel.

Il décéda le cinquième juillet de l’an mil six cent quatorze. Priez Dieu pour lui

Tiré de 'Cimetières de France et d'ailleurs'

Château de Richemont

 

En effet, Il s'est distingué  autant par les armes que par la plume. Ses écrits, publiés une 1ère fois en 1655 mais dans une édition imparfaite, furent réédités au 18è siècle . Ils ne sont ni une biographie, ni un récit, simplement ce qu'il voyait dans tous ses nombreux voyages .

 

Parmi ses oeuvres, citons :

- Vie des Dames illustres

- Vie des Dames galantes - Il se plaît, dans une tournure galante, à décrire son amour des femmes ,se faisant ainsi l’historiographe des dames de la Renaissance.

- Vie des hommes et des grands capitaines français

- Vie des grands capitaines étrangers .

 

Dans les liens, un vous conduira vers une de ses pages; pour ceux intéressés de déchiffrer cet ancien français !!!

 

Château de Richemont : Saint Crépin de Richemont  : visite tous les jours du 15 juillet au 31 août de 10 heures à 18 heures sans interruption 

Abbaye de Brantôme : Renseignements à l'office de tourisme  dans l'abbaye  : 05.53.05.80.63

Commenter cet article