Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les granges ovalaires

Publié le par Nadina

 

 

Ces granges à portail central et pignons arrondis sont caractéristiques des mystères de l'architecture rurale .

Elles sont, comme les bories citées dans un article précédent,  des exemples de  l'architecture vernaculaire de la Dordogne nord, mais aussi des départements limitrophes, la Haute Vienne et la Corrèze et se rencontrent dans un périmètre très limité .

grange ovalaire

 

Toutes ces granges sont construites sur le même modèle et pratiquement aux mêmes dimensions .

 

Des espaces bien séparés constituaient l'ensemble  .Tous ces compartiments étaient accessibles de l'extérieur . Les domestiques de la ferme occupaient une partie aménagée. Une autre abritait les animaux (vaches, porcs, poules ...). L'espace central était  réservé aux repas des grands jours ( baptême, mariage; grands travaux ..).Il arrivait même que des bals familiaux y aient lieu. Les charrettes reculaient dans cet espace pour décharger.

 

Le fourrage pour l'hiver était entreposé au grenier.

 

La charpente était en châtaigner, avec une ossature assez légère.La toiture haute de 10 mètres et descendant jusqu'à 1 mètre du sol est la signature vraisemblablement de Compagnons du XVIIè siècle. Elle rappelle l'ossature d'un bateau et est posée sur un mur d'enceinte arrondi, d'environ 1,50 m.

La toiture, aujourd'hui recouverte de tôles ondulées, était autrefois en chaume. La charpente ne peut  supporter qu'un matériau léger .

 
Bon nombre de propriétaires , méconnaissant  la valeur architecturale de ces granges, ne les ont pas entretenues  . Dans un premier temps, ils ont remplacé le chaume par des tôles,moins chères, les tuiles étant trop lourdes et trop onéreuses . Le bétail augmentant, par manque de place, ils les  ont abandonnées .

 

Sur le canton de Payzac, 200 granges ont été répertoriées début 1800 . Aujourd'hui, très peu sont encore debout.
Quatre sont classées Monument Historique mais une douzaine , privées, peuvent être aperçues de la route.

 

Dans le nord du Lot et Garonne et l'extrême sud de la Dordogne, des maisons à empilage de poutres posent le même problème d'architecture . Pourquoi ovales ? de quand datent-elles ?

 

 

" Ne laissons pas vagabonder nos regards sur ces contructions anarchiques. En Périgord, nos paysages contribuent  à notre identité ! "  Michel Testut dans ' Paysages, attention danger '.

 

Dans la rubrique lien, vous trouverez  Ferguson. Allez y faire un tour  et vous trouverez d'autres informations et des photos .

Commenter cet article