Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les clédiers ou séchadours

Publié le par Nadina

En milieu rural, il était essentiel de garder les châtaignes pour l'hiver ! Il fallait donc les faire sécher puisqu'elles ne se conservaient pas autrement . Les vers et la pourriture en avaient raison !!

 

Les clédiers sont des petits bâtiments carrés, rectangulaires ou ronds qui sont séparés de la maison et de la grange et bien souvent isolés , et ceci à cause des incendies . Ils ont été utilisés jusqu'en 1940.

 

 

 

 

 

 

 

Un clédier peut être collectif ou individuel mas il était absolument indispensable à l'activité domestique de nos campagnes .

 

 

 

 

 

 

  Photo de "Chataignier -Limousin "

 

 

 

Il était bien souvent aménagé à l'étage d'un fournil et donc associé au four à pain .

En terre battue ou quelquefois pavé, il recevait les châtaignes sur des claies, qui se trouvaient entre 1.60 et 1.80m du sol et espacées de 2 cm.

 

 

 

 

 

                                                        Photo de "Chataignier -Limousin "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le séchage commençait en novembre ou décembre .
Dans la partie basse, cinq feux étaient allumés, au milieu et dans les quatre coins . Ils devaient  être entretenus pendant trois semaines jusqu'à ce que les châtaignes, tournées tous les deux  jours soient sèches .

Il fallait beaucoup de fumée qui devait passer entre les claies . Des souches de châtaigners  avec des feuilles humides composaient ces feux .

Les femmes commençaient la veillée, remplacées dans la nuit par les jeunes hommes. C'était  l'occasion  de se raconter des histoires même si la fumée épaisse empêchait de se voir et si l'on était enfumé.

 

Les châtaignes sèches étaient stockées dans un endroit sec. On les appelait les 'jacques'.

 

Vous trouverez  "Chataignier -Limousin " dans les liens .

Commenter cet article

enuotip 27/04/2012 16:48


De bien belles choses à voir sur ce blog

Nadina 27/04/2012 17:56



Merci et je suppose que vous avez trouvé l'article sur l'homme de Chancelade , suite à mon petit rajout  !


Mais je vous rassure car je trouve aussi le monde et l'archéologie ferroviaire très intéressants . En fait, je suis curieuse de tout !!!


En tout cas, merci de votre visite.



mijane91 27/04/2012 13:40


merci de votre gentille réponse, en cliquant sur miane91 vous arrivez diectement su mon blog...


mais je vous donne bien volontiers mon adresse : http://mijane91.canalblog.com


Amitiés

mijane91 27/04/2012 10:39


Découvrir des paysages et des coutumes régionales fait partie de mes loisirs favoris... Merci Anne de nous avoir indiqué le chemin d'accès à ce petit coin de paradis ! Au Portugal on faisait
sécher les épis de maïs dans des silos à grain (reportage en images sur mon blog archives octobre 2011 si cela vous intéresse)


Bravo et merci pour vos reportages, j'y reviendrai souvent

Nadina 27/04/2012 12:04



Je vous remercie de ce petit mot . Oui, votre blog m'intéresse car je suis curieuse et tout m'intéresse mais donnez-moi l'adresse de votre blog .
Bonne journée