Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Monbazillac

Publié le par Nadina

Le monbazillac a été dès sa création, le célèbre cru des moines au XIè siècle .

Il s'agit de la combinaison du latin 'Mons' et du nom d'une personne gallo-romaine Basilius : Monbazillac serait donc le Mont de Basile ...

 

DSCN0794

 

Le terroir de Monbazillac se partage sur 5 communes: Pomport, Colombier, Saint Laurent des Vignes, Rouffignac de Sigoulès et bien sûr Monbazillac. Ils sont pour la plupart exposés au nord . Surprenant, non !! Mais l'explication est que , face à la rivière, ils bénéficient des brumes automales, favorisant le développement du Botrytis, et les ardeurs du soleil ne percent pas.

 

C'est un vin dépendant du vignoble de  Bergerac, d'appellation AOC.

 

Il naît d'un assemblage de 3 cépages :

- Sémillon, 75%,

- Sauvignon, 15%,

- Muscadelle, 10%.

 

On dit qu'un excellent Monbazillac viendrait  d'un bel automne, de petits matins chargés d'humidité, d'un ensoleillement doux et du vent d'après midi.

 

Sans compter bien sûr la surveillance de cette "pourriture noble", le botrytis cinerea qui va apporter au raisin sa concentration en sucres et le développement de ses arômes par évaporation de l'eau ..

 

Ce vin moelleux vous titillent les papilles gustatives tant vous  sentez les arômes de ces grains gorgés de soleil et de sucre.

La vendange, manuelle, se fait de fin septembre à fin octobre . Les raisins fermentent ensuite plusieurs mois en fûts puis sont élévés 2 ans toujours en fûts .

 

Le degré minimal d'alcool est de 14.5° . Tout vin n'ayant pas atteint ce degré est déclassé en Côtes de Bergerac moelleux.

 

Le Monbazillac est un vin qui se garde , qu'on peut oublier dans sa cave . Il faut toutefois prendre la précaution de changer le bouchon et alors, il prend une belle couleur ambrée . Je pourrais le comparer à une belle mama italienne dans la force de l'âge.: sûre d'elle, pleine de vie, le teint basané et qui chante son envie de croquer la vie à pleines dents!

 

DSCN9160-copie-1 La bouteille de gauche est ambrée et celle de droite plus claire et pourtant, elles proviennent du même vigneron . Celle de gauche est de 2005 et l'autre de 2008 .

 

Un Monbazillac se boit en apéritif ( avec des cubes de Roquefort et de pain d'épices ) , sur du foie gras ou en dessert ( sur du sabayon aux fruits par exemple) .

 

Une adresse ou deux :

si vous êtes sur la région de Monbazillac, allez à Chateau Poulvère au pied du château de Monbazillac

ou chez M. Nicolas Couture ( Clos Fontindoule)

si vous êtes aux Eyzies, vous pouvez aller aux halles paysannes , chez Mme Girardi .
Mais bien entendu, ce n'est que mon avis ......

Commenter cet article

Philippe 12/04/2012 13:40


OK pour l'apéro, mais faut surtout pas dire qu'on a testé en Alsace !!!! et puis le pain d'épices je te le laisse. 


Continue c'est bien ton blog

Nadina 13/04/2012 07:01



Merci pour ce commentaire Philippe!! Je continue mais ce n'est pas gagné !!!