Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le métier difficile de feuillardiers

Publié le par Nadina

Le bois de châtaignier est à l'origine de ce métier, apparu vers 1850. Ce vieux métier ne se retrouve plus guère et il était exercé en Limousin et dans le nord de la Dordogne.

Les feuillardiers travaillaient pour des propriétaires forestiers. Ils exercent dans les forêts, coupant des jeunes barres de châtaigniers, de 8 à 10 ans , qui poussent autour du tronc ( le cep) , une fois celui-ci abattu . On dit qu'ils poussent en cépées .

 

Cépée

 

 Image 'Jardiniers d'art'

 

 

Ces tiges sont appelées  feuillards car elles ne donnent que des feuilles et pas de châtaignes . Ils abattaient à la hache ces barres qui étaient ensuite ébranchéesà la serpe et entassées à intervalles réguliers .

Elles étaient écorcées pour la confection de piquets ou de lattes. Le bois non écorcé était fendu en 2  et servait pour le cerclage des barriques ou la fabrication de panier à crustacé .

Travail difficile et toujours en extérieur pour ces feuillardiers !!!

Ils devaient préparer les nouvelles cépées, tailler, entretenir .

Ils étaient payés à la pièce ou au mille feuillards produits .

Ils se construisaient un cabane, la loge du feuillardier, qui lui servait d'abri, où ils pouvaient prendre leurs repas. La charpente était constituée de barres de châtaigniers entrelacées et courbées en 1/2 cercle. Elle était recouverte ensuite de longs copeaux de bois .

Maison feuillardierPhoto 'Chataigniers en Limousin' 

Il leur arrivait aussi d'y dormir si leur domicile était trop éloigné . Ils étaient sur leur 'chantier'  d'octobre à mai . Ensuite, pendant l'été, ils travaillaient sur leur lopin de terre ou comme ouvrier dans les tuileries voisines .

Maison feuillardier - intérieur Photo 'Chataigniers en Limousin'  

 

Dès 1896, ils se rassemblèrent en un syndicat et entre 1901 et 1936, plusieurs grèves eurent lieu. Ils étaient au nombre de 1280 en 1906 . Au début de la 2ème guerre mondiale, ils n'étaient plus que 800.

 

19 octobre (4)  Photo de mon jardin

Commenter cet article

val 23/02/2015 17:15

Bonjour et merci pour cet article très interressant sur l'activité et les constructions des feuillardiers. Je souhaiterai rencontrer des personnes susceptibles de me montrer la technique de construction afin de receuillir leur témoignage pour constituer un dossier d'enquète sur l'histoire de ces constructions typiques. En effet je dois constituer ce dossier pour une présentation à un concours national et comme je suis natif du limousin j'ai choisi ce thème afin de mettre en valeur un particularité de ma région d'origine.
En vous remerciant par avance de l'attention et des suites que vous voudrez bien porter à ma requète je vous prie de recevoir mes plus cordiales salutations.
Mr Issaly Thibault
18 rue du Puy Marlot
19230 Pompadour

Nadina 23/02/2015 19:40

Bonsoir
je ne peux vous recommander à une personne car celui que je connaissais est décédé mais par contre, en allant sur le site 'Chataigniers en Limousin', vous trouverez peut-être des renseignements . Il n'y a plus guère de personnes exerçant encore ce métier .
Bon courage

Mélanie 29/10/2012 20:17


Superbe exposé sur ce métier difficile qui devrait être exercé à notre époque. Nos forêts mériteraient d'être bien entretenues ! Amitiés.