Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Domaine de la Porte à Agonac et ses noix et châtaignes

Publié le par Nadina

DSCN8026

 

Et oui, ici, les noix sont encore ramasssées car la pluie étant tombée tardivement, les terrains très glissants n'ont pas permis à la machine de ramasser les noix .

Je précise que c'est tout de même la fin .  

Aujourd'hui, je vous emmène visiter le Domaine de la Porte, vaste domaine que Thierry et Sandrine ont acheté il y a quelques années . Tout tombait en ruine, les noyeraies et châtaigneraies étaient envahies par les herbes et les ronces .

 

A force de courage et patience, ils ont défriché , nivelé, taillé et en parallèle, restauré une partie de la maison pour la rendre habitable .

DSCN8033


Il faut voir le travail déjà fait et ce labeur commence à payer et ce n'est pas fini . Les noix et les châtaignes sont là !!!

Les noyeraies de ce domaine se trouvent réparties sur 2 parcelles . Au total, 11 ha sont travaillés en bio et 20 en traditionnel .

DSCN8009

 

 

Vient ensuite la châtaignerie sur 7 ha, en traditionnel. C'est une 1ère année pour les châtaignes . Donc la production n'est pas encore connue puisque toutes les châtaignes ne sont pas encore ramassées. Toutefois, je peux vous préciser que c'est la variété Marigoule qui est travaillée, variété énorme et sans vers.

 

Les noix - 28 nov (27)

Les noyers à gauche et les châtaigniers à droite

 

Donc, revenons à nos noix .
En principe, c'est 1 tonne à l'hectare qui est ramassé . Mais cette année, le climat en a décidé autrement  et ses aléas ont fait que les noix sont plus légères mais excellentes . Ce qui amène à un rendement de 700kg au lieu de  1 tonne !

DSCN8019

Au Domaine, plusieurs variétés de noix sont proposées et à des usages divers:

- tout d'abord, la Franquette : noix de bouche et dite variété 'noble'

- La Lara: récoltée surtout en noix fraîche. C'est une noix très grosse et cette année, aucune n'a été ramassée : elles ont gelé !

- La Corne : Noix de bouche également mais prinicpalement ramassée pour en faire de l'huile de noix. Sa coquille très dure ne  permet pas d'extraire un cerneau entier.  

- La Parisienne: travaillée en petite quantité et pour l'instant,  réservée à l'usage familial.


La fertilisation du travail en bio est apportée par du crin de cheval et du compost de fumier de lapin.


Mais comment se fait cette récolte  ? Sandrine et Thierry ont investi dans une machine pour ramasser les noix.

Les noix - 28 nov (12) Les noix - 28 nov (14)

A l'avant de la machine, en fait sous le siège où est assis Thierry, se trouve une grande 'balayette' qui aspire les noix et ... les feuilles.

Un tapis roulant amène ensuite la récolte vers l'arrière de la machine et la fait tomber dans le bac orange.

Les-noix---28-nov--15-.JPG

Ce bac plein, Thierry va le vider jusqu'à sa remorque. 

Les noix - 28 nov (16) Les noix - 28 nov (21)

Vient ensuite le retour au Domaine où les noix vont subir un autre traitement : nettoyage et séchage.

DSCN8005

Voici une partie de la chaîne .
Les noix sont tout d'abord versées sur un tapis roulant qui va les amener jusqu'à ce bac jaune où elles sont lavées à l'eau, ce qui permet d'enlever tout simplement les feuilles collées et la terre. 

DSCN7997

DSCN7998

DSCN7999 Elles égouttent

DSCN8001

Puis ensuite l'étape du séchage.

Ce tapis roulant dépose les noix dans des fours.

DSCN8006  DSCN8002

Ces  fours, fonctionnant au gaz, sont ouverts dans leurs parties supérieures. Les trappe sur le devant, permettent la récupération des noix une fois sèches .
Le taux d'hygrométrie étant élevé cette année, il a fallu une semaine pour faire sécher les noix alors qu'en temps normal, 48 suffisent .

Les noix sont ensuite entreposées dans des sacs.

DSCN7995 DSCN7994

 

Et elles partiront vers leurs destinations...

«Rien n'est perdu 

 
dans la Noix du Périgord

sauf le bruit qu'elle fait

en se cassant»
DSCN8017


Dans un prochain article, nous retrouverons Sandrine, dans la transformation des noix et son projet de chambre d'hotes dans la noyeraie.

Merci à eux de m'avoir reçu si gentiment et d'avoir pris le temps de me donner ces explications.

Commenter cet article