Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La noix et les séchoirs

Publié le par Nadina

La culture de la noix est une culture ancrée depuis des siècles en Périgord. L'homme de Cro-Magnon en consommait il y a déjà plus de 17000 ans .

Au Moyen-Age, elle était utilisée comme moyen de paiement par les paysans .

En Aquitaine, 10 000 ha de noyeraies sont répartis sur 4 zones de production: le Quercy, la Charente, la Corrèze et le Périgord.Les noix sont classées en AOP depuis 2004 mais bénéficient d'une AOC depuis 2002.

A l'hiver 1830, beaucoup de noyers ont gelé. Puis pendant la 1ère guerre mondiale, les noyers replantés sont de nouveau abattus pour leur bois, très recherché. Dans les années 1950, les noyers ( la Franquette ) sont réintroduits.

Trois produits se distinguent sous l'appellation Noix du Périgord :

- la noix fraîche 

- la noix sèche DSCN0599.JPG

DSCN9370.JPG

- les cerneaux

 

 

 

 

 

 

La noix verte est cueillie de juillet à mi septembre . Elle est utilisée en confiserie et liquoristerie.

La noix mûre n'est ramassée qu'à partir de début octobre. Elle est réservée à la consommation de table et les cerneaux partent pour la patissserie et l'huile de noix .

En Dordogne, 4 variétés sont produites sous l'appellation Noix du Périgord :

- Noix Corne: elle est très recherchée pour la solidité de sa coquille et la finesse de son amande. le cerneau a un saveur douce et subtile . C'est la plus rustique.

- Noix Marbot  dite la Traditionnelle : elle a une coque tendre. Celle-ci est dégustée aussitôt récoltée. Son cerneau est blanc et croquant .

- Noix Grandjean : c'est la plus forte en caractère. Elle a une saveur bien marquée avec une pointe d'amertume. C'est la Typique.

- Noix Franquette : la Courtisée car elle a un petit goût de noisette très appréciée et son cerneau est blond .

Les noyers  ne supportent pas l'humidité car leurs racines pourrissent mais pour autant, n'aiment pas non plus les grosses chaleurs . Ils se plaisent en sols profonds, argilo-calcaires ce qui expliquent leur lieu de production.

Ils sont sensibles aux bactérioses, maladies provoquées par l'intensification des systèmes de culture( désherbage, fertilisation chimique, mécanisation, irrigation ....) . Les noyers, pousssés, produisent plus mais sont plus sensibles aux maladies. Cette maladie attaque les feuilles, le bois et surtout les fruits, ce qui provoque leur chute prématurée.

 

Une fois les noix mûres ramassées, elles doivent être mises à sécher . Par ici, d'étranges installations parsèment parfois les prés, près des noyeraies mais ce n'est pas le traditionnel séchage , que l'on ne rencontre plus guère car laissé à l'abandon ou utilisé pour poulailler. D'autres se sont installés des séchoirs à ventilation électrique.

La noix doit être séchée par ventilation naturelle. Donc , on construisait une petite bâtisse en pierre bien souvent. A la base du toit, se trouvait un plancher mais le pourtour de celui-ci n'était pas maçonné. Une bande de 40 cm de haut était laissée à l'air libre. Elle était constitué de petits poteaux en bois et de grillage. Ce séchoir à noix était bien souvent adossé à la grange.

 

Saint Front la Rivière (5)

 Celui-ci se trouve à Saint Front la Rivière.

 

 Le dénoisillage a toujours été au coeur des traditions populaires et aux cours de longues veillées passées à casser les noix, contes et récits ont laissé leurs traces dans l'histoire du Périgord. L'énoisage ( action de sortir les cerneaux ) donne encore lieu à ces veillées dans beaucoup de villages.

 

DSCN0600.JPG

 

 

 

DSCN0601.JPG   DSCN0602.JPG

'La noix peut non seulement se targuer de son profil lipidique parfait, mais également de ses apports nutritionnels excellents et de ses effets réduisant le risque d’apparition de maladies cardio-vasculaires grâce aux nombreux acides gras polyinsaturés qu’elle contient.

Sa forte teneur en potassium (480 mg pour 100 g de noix), zinc (2,7 mg) et cuivre (3 mg) en fait l’aliment parfait des sportifs et des personnes en manque d’énergie. L’intérêt principal de la noix est son fort contenu en acides gras (72%). Il s’agit principalement d’acide linoléique (oméga 6) et alpha-linolénique (oméga 3). Ces deux acides gras ne peuvent être synthétisés par notre corps et doivent être fournis quotidiennement par l’alimentation, ils sont de ce fait appelés acides gras essentiels. Grâce à eux, elle lutte activement contre le cholestérol.

La noix est également une source de jouvence : sa forte teneur en vitamines B1, B2, B12 et E ralentit le processus de vieillissement.

 L’huile de noix est extraite à partir des noix broyées et est une excellente source d’oméga 3 et de vitamine E. L’huile de Noix du Périgord est un produit extrêmement raffiné, vierge et de première pression. Sa saveur est très parfumée et saura réaliser des mariages gustatifs uniques, se déclinant à l’infini. '

 

 

«Rien n'est perdu 
 
dans la Noix du Périgord

sauf le bruit qu'elle fait

en se cassant»

 

 

Bienvenu en Dordogne.


 

 

 

Commenter cet article