Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Champeaux et La Chapelle Pommier

Publié le par Nadina

    Champeaux-et-la-Chapelle-Pommier.jpg 

La commune de Champeaux-et-la-Chapelle-Pommier, dans le canton de Mareuil, est créée en 1827 par la fusion des villages de Champeaux et de la Chapelle-Pommier.

 

Des traces ont été retrouvées dès le XIIIè avec le nom de Champeux, qui signifie ' petits champs' . Puis vient ensuite 'Capella Pomerii' , Chapelle Pommier.
Cependant, le territoire était occupé dès la préhistoire car des gisements ont été retrouvés, dont le gisement paléolithique de la Font Bargeix .  

 

Mais que nous trouvons-nous donc à Champeaux et La Chapelle Pommier?  

 

Et bien tout d'abord, une petite église romane fortifiée, l'église Saint Fiacre. Et oui, c'est bien une église car elle avait l'appellation d'église paroissiale jusqu'en 1827.  

Eglise St Fiacre


St Fiacre était un moine irlandais du VIIè . C'était le patron des jardiniers. On le retrouve d'ailleurs sur un des vitraux, au-dessus de l'autel, avec une bêche à la main .
Un tableau le représente également repoussant une couronne car il aurait refusé le trône d'Ecosse.  

Donc, notre église est classée aux Monuments Historiques depuis 2008 mais elle-même date de la 1ère moitié du XIIè. Entrée Eglise St Fiacre 

Un clocher mur était à l'origine de l 'actuel clocher . Les deux trous encore visibles étaient tout simplement les endroits où se trouvaient les cloches.  

 Le portail n'est arrivé qu'au XIIIè . Au-dessus du choeur, une chambre de défense installée pendant la guerre de 100 ans date du XIV - XVè . Sa construction en maçonnerie sommaire la démarque aisément du reste en pierre taillée.   

L 'église est donc fortifiée, avec son poste de guet et de défense.Au XVè, elle est entourée d'un petit cimetière sur deux côtés et la petite place était occupée par une mare, jusqu'au XXè. Le presbytère, lui, était au sud .  

Elle a subi plusieurs transformations:

- le clocher mur a été rebouché  et rehaussé pour pouvoir construire la chambre de défense,

- la nef a été remontée par rapport à la 1ère,

- la sacristie a été accolée à l'église au XVII ou XVIIIè.

Intérieur Eglise St Fiacre

Beaucoup de questions encore se posent au sujet de cette église:vous vous en rendrez compte en  parcourant cette page du site de la commune : http://www.champeauxlachapellepommier.com/?page_id=370  : ' Les Pierres parlent '   

 

Puis une autre église, Saint Martin, qui, elle , est dans le village.

Eglise-Saint-Martin-de-Champeaux 

Le clocher est d'art roman mais l'église est gothique du XIIIème siècle. Les armes des Fayolle, anciens propriétaires de la chapelle prolongeaient les arcs de voûtes jusqu'à la révolution, période  tumultueuse qui fit disparaître beaucoup  de pièces et ici, en 1793, les écussons disparurent sous les coups des marteaux .  

Reste Armes des Fayolles

Cette église est également inscrite aux Monuments Historiques car sur la porte de la Sacristie, une représentation d'une  abbesse tenant une crosse d'or et un crucifix, avec une couronne à ses pieds nous laisse penser que cette porte n'était pas à l'origine dans l'église mais dans le château des Bernardières et que cette abbesse pourrait bien être une religieuse de la famille .

Abbesse sur la porte de la sacristie dans l'église St Mart

 

La commune était doté de 4 chapelles :  

-La chapelle Saint Roch de Bernardières, dont l’emplacement est marqué par un monument,

-La chapelle du château de Puycheny,

-La chapelle du château de Benardières

-Et la chapelle de Fontgenade, à la limite de la Chapelle Pommier et de Vieux Mareuil.

 

 

Nous trouvons ensuite le Hameau des Bernardières avec son château: vue sur chateau

 

La cour du châteaucour du chateau

Situé sur une falaise dominant la Nizonne, il aurait été acquis par le grand-père de Brantôme, puis  agrandi par les comtes d'Aydie qui y auraient installés des terrasses.

Plusieurs époques se cotoient :

  - Au XIIIè , l'époque médiévale voient s'ériger des tours carrées, circulaires .

  - Le logis vient enfin au XIVè, en forme de losange et dirait-on 'posé' sur la roche .

  - Et enfin au XVIIè, le logis et une terrasse apparaîssent .

 Ce château a en outre une histoire liée à Duguesclin.

Cour chateau

    En effet, en septembre 1737, les anglais en furent chassés par ce dernier . Au vue de l'arrivée des troupes, les anglais prirent peur, s'enfuirent sans avoir auparavant mis le feu au château, en y laissant les prisonniers français. Ceux-ci périrent dans les flammes et une croix leur sert aujourd'hui de sépulture. C'est la Croix des Bernardières , sur la route de Beaussac, à proximité du château.

La croix  La plaque sur la croix

 

 

Pour ceux que ça intéresse, le château se visite du 01/07 au 30/09/2014  de 10H à 12H  et de 14h à 18h , tous les jours sauf le mardi

 

Une autre croix subsiste toujours, c'est la croix de la route de la Japillerie. C'est une croix de chemin, c'est-à-dire une croix destinée à christianiser un lieu.

Croix de la Jallerie 

Les différentes parties sont sculptées dans la même roche.

La croix est très massive et représente plus une croix grecque qu’une croix latine, sa branche inférieure étant de la même longueur que les trois autres, contrairement à celle de la croix latine.

Et puis encore cette très belle et grande demeure : la Maison de Puysèche au lieu dit La Lardie.  

C'est une propriété privée dont le corps de logis possède 5 travées. Chaque travée est soulignée par une petite fenêtre en chien assis au niveau du toit.

Maison de Puyseche

 

Sources et photos : Champeaux et la Chapelle Pommier  - La Pierre Angulaire

Commenter cet article