Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le vignoble bergeracois

Publié le par Nadina

 

 LE BERGERACOIS

 

Les vins de Bergerac font partie des vignobles de Guyenne.Bien que très proches du vignoble bordelais, ils  n'en font cependant pas partie . Lors du classement de 1855, les négociants bordelais chargés de l'établir sur ordre de Napoléon III, ne les prirent pas en compte.

 

 

DSCN0827.JPG

   

Le vignoble du Bergerac touche les vignobles du Pécharmant ( le plus ancien ), du Rosette, du Monbazillac, du Saussignac et du Montravel. Ces vignobles sont traversés par la Dordogne d'est en ouest  et sont découpés en vallées perpendiculaires aux coteaux bien exposés et favorables à la viticulture .

Le sol est calcaire en profondeur et contient beaucoup d'alluvions en surface.En fait, il est argilo-calcaire au sud de la rivière et sablonneux au nord ce qui donnent des terres extrémement pauvres.La vigne souffre donc pour aller puiser de l'eau en profondeur donc va fournir des raisins très sucrés et des très bons vins.

 

Mais ici, la vigne et les cailloux sont liés comme les doigts de la main !!

 

Le rosette et le monbazillac se cultivent sur des coteaux exposés au nord  .

 

 

 

 

Il comporte 13 appellations AOC:

- Bergerac rouge

- Bergerac rosé

- Bergerac sec

- Côtes de Bergerac rouge ( vendanges effectuées plus tardivement donc vins plus corsés et plus tanniques)

- Côtes de Bergerac blanc

- Pécharmant

- Montravel ( le cépage sauvignon est majoritaire donc vin blanc très sec)

- Côtes de Montravel ( récolté quand le grain est pourri : " la pourriture noble " )

- Montravel rouge

- Haut Montravel (raisins passerillés  c'est- à -dire grains récoltés puis étalés au soleil d'où grande concentration 
   en sucre)

- Monbazillac ( pourriture noble, ramassé manuellement)

- Saussignac (raisins passerillés )

- Rosette

 

DSCN0793.JPG 

et  7 cépages :

 Contrairement au Chardonnay en Bourgogne et Syrah dans la Vallée du Rhône, le bergeracois n'a pas de cépage propre.

- pour les rouges :

        * Cabernet sauvignon , qui va apporter la puissance au vin, son tanin et sa couleur vive,

        * Merlot , qui va arrondir les tanins,

        * Malbeck ou Côt , pour sa légéreté,

       * Cabernet Franc (en moindre pourcentage ) pour ses notes végétales.

 

 

- pour les blancs :

        * Sauvignon , vif et fruité,  pour l'acidité,

        * Sémillon , amenant la structure des liquoreux, pour la rondeur

        * Muscadelle, aux parfums de café et d'écorces d'orange

 

Pecharmant

Pour en savoir plus sur les appellations AOC, vous pouvez contacter la Maison des Vins à Bergerac.

N'hésitez pas à visiter le site de mon ami Pascal , qui sait bien mieux parler des vins que moi  . - dans les liens : Coté vins .

  DSCN9157.JPG

De la mi-juin à fin septembre, vous pouvez trouver aussi les vins du  CHATEAU PLAISANCE aux halles paysannes  des Eyzies du Tayac , chez Mme Girardi :

 

- Vin blanc sec

- Vin blanc sec fruité

- Vin rosé

- Vin rouge (vinification traditionnelle, rouge boisé et élevé en fûts de chêne
   12 mois)

- Bergerac moelleux

- Saussignac

 

  et les vins de Château Poulvère :

- Monbazillac

- Pécharmant

  

Le vin est une affaire de goût mais ne ratez pas le Saussignac et le Monbazillac, ni le Rosé  . Pourquoi ces préférences (qui sont les miennes propres)?

 

Le Saussignac est un nectar sur du foie gras !

Le Monbazillac n'a pas la lourdeur sucrée du miel mais en a toutefois les arômes !! Un régal à l'apéritif bien  frais !

Imaginez ce petit rosé  frais, bien charpenté sur des grillades !

 

 

Voir les commentaires

Gésiers confits

Publié le par Nadina

Les gésiers ne peuvent utilisés que stérilisés !

 

Nettoyez-les en retirant le maximum de peaux épaisses. Mettez-les dans un saladier en couches alternées avec le  sel.
Laissez macérer 24h au réfrigérateur dans le saladier couvert.

 

DSCN8243
Faites fondre de la graisse d'oie ou canard , en quantité suffisante pour recouvrir les gésiers, dans une cocotte contenant 1cm d'eau.

Mettez les gésiers rincés et essuyés, l'oignon entier pelé et piqué de clous de girofle, le thym, du poivre . Laissez cuire 1h30.

 

DSCN8242

Sortez les gésiers avec une écumoire et rangez-les dans des bocaux. Donnez quelques bouillons à la graisse. Versez dans les bocaux en la filtrant et par petites quantités ( le verre éclaterait sinon ) . Fermez..

 

Stérilisez 1h30 . Sans sortir les bocaux du stérilisateur, stérilisez à nouveau le surlendemain 30mn .

DSCN9146

 

 

 

 

 

 

Servez ces gésiers tranchés sur une salade de mâche arrosée d'une petite vinaigrette de vinaigre de framboise et huile de noisette .

 

 

Vous m'en direz des nouvelles !!!

Voir les commentaires

Une histoire de pantoufle

Publié le par Nadina

Savez-vous que ce que nous appelons pantoufle désignait à une certaine d'époque le chausson d'intérieur aussi bien que la chaussure d'extérieur !!!

 

 

Ici, à Nontron, puisque je parlerais de la pantoufle fabriquée dans ce bourg du Périgord Vert, le premier atelier a ouvert ses portes en 1911 .

 

L'arsenal de Rochefort et tout son développement économique a permis la spécialisation de bon nombre d'ouvriers   dans le Haut Périgord, tels des cordiers, des tisserands. Dans le même temps, les fabriques de papier aux alentours d'Angoulême s'intensifient et les rédisus de feutre sont utilisés  pour les pantoufles , qui à l'origine, n'étaient qu'en feutre pour protéger et chauffer les pieds dans les sabots . Elles n'avaient pas de semelle.


Les premiers fabriques de pantoufles ouvrent leurs portes ! La CHARENTAISE est née  et avec elle, la richesse du Haut Périgord jusqu'en 1970.

 

 

A cette époque, les charentaises portaient le nom de 'silencieuses' car elles étaient portées bien souvent pas les valets, ne devant pas faire de bruit sur le parquet des chambres de leurs maîtres!

 

 

 

 

 

 Les matières premières utilisées se groupent en deux catégories :

 

- le textile, remplacé de plus en  plus par le cuir, du fati que le terme pantoufle désigne d'une part le chausson pour 
   l'intérieur des bottes ou sabots ou pour la maison et d'autre part la chaussure d'extérieur,

- le cuir de mouton principalement.

 

A partir de 1928, le modernisme a apporté son lot de machine dont une dans nos usines qui a remplacé les ouvrières à l'assemblage .

 

Le bois a substitué le tissu, en pénurie pendant la seconde guerre mondiale . Les semelles y ont été confectionnées, cette matière première ne manquant  pas dans la région.

 

 

Dans la région de Nontron, les usines de feutre étaient nombreuses, surtout avant 1914 . En 1960, elles étaient plus de 70 . Nontron assurait 17% de la production française et employait 60% de femmes.

Mais dès les années 70, avec la mondialisation, la concurrence asiatique, les industries de la pantoufle s'essouflent  !

 

charentaises-8868992-1f2daed.jpg

Aujourd'hui, la charentaise s'est relooké, avec différents coloris mais reste pour les inconditionnels un modèle de confort .

Voir les commentaires

Les Tipis de Bayot

Publié le par Nadina

Qui n'a pas joué aux Indiens étant petit ??? Tipis de bayot

 

Qui ne rêve pas de dormir dans un tipi et retrouver son âme d'enfant que nous avons tous d'ailleurs encore quelque part en nous !!!

 

Et bien les Tipis de Bayot ,à Cornille, près de Périgueux, vous propose  ce type d'hébergement atypique .

Au calme,  vous ne serez que peu nombreux et pourrez profiter de notre belle campagne.

Laissez toute cette nouvelle technologie derrière vous et prenez  le temps d'un séjour  pour vivre en accord avec la nature. Pas d'électronique ici !!  Nous sommes dans un camping écologique , enfin quand je dis camping, ne vous imaginez pas dans un grand espace , près de Sarlat, très touristique, avec des allées, des blocs sanitaires et des tonnes de gamins  qui courrent  dans tous les sens !!!


Non, non, vous êtes au calme !!!!  Le camping ne peut accueillir que 20 personnes dans les 4 tipis proposés. A vous de choisir : le violet, le vert , le rose ou orange.

 

 Des palettes sont  recyclés en mobilier , la consommation d'eau est réduite grâce à des installations simples !  Des sanitaires et une cuisine sont mis à disposition.

 

Pour les passionés de chevaux, un petit chemin vous ménera jusqu'au haras  tout près.

 

Les Tipis de Bayot -  Lieu dit Bayot - CORNILLE -24 ( à 7 km de Périgueux)

Voir les commentaires

L'atelier Eyraud et sa restauration de fauteuils

Publié le par Nadina

Et bien aujourd'hui, c'est l'atelier Eyraud qui m'a ouvert ses portes à Brantôme.DSCN8846
Bien aimablement, M. et Mme Eyraud ont pris le temps de m'expliquer  la réparation de chaises et de fauteuils.
Une passion  ce métier pour M. Eyraud !

 

Au moment où j'ai poussé la porte de leur petite échoppe, il dégarnissait un fauteuil, c'est-à -dire qu'il enlevait les clous et le tissu .

 Il faut tout d'abord soulever le clou  à l'aide d'un petit marteau sans abimer le bois bien sûr . Puis, avec un petit chasse-clou, il faut l'enlever.DSCN8826

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Le tissu est bien souvent agrafé  avec des agrafes qu'il faut aussi enlever  et quelquefois, sous le tissu des surprises apparaissent. Des morceaux de mousse serrés les uns contre les autres remplacent le bon vieux rembourrage qu'il aurait dû y avoir !!! Quelquefois , bien des surprises !!!!

 

 Bon !! M. Eyraud désosse le fauteuil, enlève tous ces vieux morceaux jusqu'à ce qu'il ne reste plus que l'ossature du fauteuil, chaise ou canapé .

 

 

DSCN8833

 

Là commence son vrai métier ! Il va d'abord traiter l'assise

en faisant un entrelaçage de bandes  de jute, c'est le sanglage .

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Il pose des ressorts qu'il faut fixer; d'un côté en les cousant sur les bandes de jute et de l'autre en cordant le dessus.

   

DSCN8837

 DSCN8838

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une garniture de crin est ensuite apposé sur les ressorts et une grosse toile recouvre le tout  qui est piquée tout autour .

 

 

La galette de crinDSCN8841

 

La toile est apposée sur le crin et cousue   DSCN8829

DSCN8830.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tissu recouvre ensuite le tout .
Et la dernière  étape est le galonnage ou le cloutage . Du vrai cloutage et non pas des bandes de clous en plastique comme il est trouvé parfois sur  certains fauteuils fabriqués en usine !!!!DSCN8839

 

Pour un fauteuil style Voltaire, 2 jours sont nécessaires pour une restauration complète .DSCN8831

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

Outre les réparations de chaises, canapés ou fauteuils, l'atelier Eyraud expose et vend de magnifiques tapisseries des Flandres.



L'atelier Eyraud se trouve Quai Bertin à Brantôme - 05.53.05.78.97.

Un grand merci à M. et Mme EYRAUD  pour  votre accueil et votre amour du métier .



DSCN8828

 

 

Voir les commentaires

Y 'A PLUS QU'A !!! avec des champignons !!!!

Publié le par Nadina

Un premier conseil qui me vient tout droit de la cave champignonnière de Rochevideau :

 

On ne pèle pas les champignons !! On les rince rapidement sous l'eau claire ! 

 

Une première recette avec nos petits champignons  de Paris:DSCN8801

 

Mixez du jambon, du parmesan, de la mie de pain, un oignon, un oeuf et du cerfeuil.
Avec ce mélange, farcissez les têtes de vos champignons et faites cuire au four .

Piquez vos champignons et laissez vos invités apprécier.

 

Une deuxième :

Placez les champignons émincés sur votre fond de tarte . Mélangez du fromage de chèvre frais avec un oeuf et du gruyère räpé.
Recouvrez votre tarte et passez au four .
Idéal pour de nouvelles saveurs !!

 

Encore une !!

Disposez par couches dans un  plat beurré, les pommes de terres émincées et les champignons émincés .
Versez de la crème fraîche mélangée à du gruyère râpé. Saupoudrez de muscade, faites cuire au four et dégustez .

 

Et le beau temps arrive suivi des grillades party . Alors encore une pour le barbecue:

 

Faites mariner quelques heures les champignons dans un mélange  jus de citron  et miel. Vous serez surpris  par ce goût sucré-salé dans vos brochettes de viandes blanches .

 Ceux qui me connaissent ne me reconnaîtront pas mais il en faut pour tous les goûts  donc .....

 

Bon appétit 

Voir les commentaires

La champignonnière de Rochevideau

Publié le par Nadina

Et me voici dans des anciennes carrières de calcaire de 1870 situées sur la commune de la Chapelle Faucher en Périgord Vert.

 

Depuis 1964, ces carrières ont été réouvertes par les parents de Nadine Forestier pour la culture de champignons de Paris blancs et marrons . C'est une exploitation de 3000m²  que celle-ci a repris .

Tout y est produit sur place, du fumier aux champignons.DSCN8801

Dix anesses et  deux ânes 'Baudet du Poitou' paissant paisiblement dans le pré voisin, produisent le crottin. DSCN8782

 

 

C'est le 1er maillon de la chaîne . Ils sont rentrés tous les soirs et l'épaisse couche de paille qui compose leur litière, mélangée au crottin, va assurer un bon fumier .  

Le crottin mouillé - à 2 semaines

 

 

 

 

 Il va être humidifié, mélangé pendant les trois semaines de fermentation .

Des 'aérateurs' placés sous le tas insuflent de l'air en permanence.

 

 

Cet amalgame va passer ensuite au composteur .
Ce qui passe à mes yeux pour un gros cube de béton de 4m sur 3 sert en fait à pasteuriser le fumier . Il va y rester 24h à 60° afin de le nettoyer de  toute vermine .

 

Après 3 semaines,  il est étalé dans des grandes caisses en bois d'une cinquantaine de cm de hauteur , d'environ 3m sur 2m. Autrefois ce fumier était déposé à même le sol . Ces caisses sur pied facilitent le travail de cueillette.Machines à mettre le fumier dans les bacs et l'ensemenceme

 



Une fois le fumier mis dans les caisses, le mycélium, ensemencé sur des graines de céréale, y est mis en semence .

 

 

Le mycelium travaille

 

 

 

Entre 15 jours et 3 semaines, une sorte de toile filamenteuse

 

se forme par petits paquets à la surface .

 

 

 

 

 

 

 

 Les petits champignons commencent à sortir (2)

 

 

A ce stade de culture, une couche de sable à gros grains est étendu sur ces petites formations . Les champignons continuent leur pousse.

 

 

 

Dans ces caves, la température se situe entre 12 et 14° et avec un taux d'hygrométrie de 90%.

 

 

 

 1ère pousse

 

 

Par caisse, jusqu'à 6 pousses peuvent s'échelonner

 mais la règle générale est plutôt de 4.

La 1ère pousse donne des groupes de petits champignons.

 Il n'est pas fait d'éclaircissement .

Les petits sont cueillis au fur et à mesure de leur pousse et

sont utilisés en conserves sur place

 ( champignons au vinaigre principalement ).

 

 

 

 

 

 

 

DSCN8804

 


3ème pousseArrivés  à la 3ème , voire 4ème pousse, les champignons ont plus d'espace et peuvent se développer plus facilement  jusqu'à arriver à la taille de gros champignons à farcir .

 

 

 

 

Des appareils à ultra violets sont installés régulièremetn dans les caves et ceci pour  protéger les champignons de la ponte des mouches .

 

 

 

Tous les mois, les caisses sont changées, désinfectées et le mélange fumier/ensemencement est renouvelé.

Cette cave récolte 1 tonne de  champignons par mois  à raison de 2 heures de récolte tous les jours  . La production est constante toute  l'année.

 

Ces caves datant de 1870 gardent encore les traces des ouvriers qui, dans le noir et l'humlidité, réussissaient à tailler des blocs de calcaire énormes.

 

Inscription

 

Nadine Forestier vend sa production sur place et sur les marchés de Mensignac et Brantôme les vendredis, Périgueux les samedis.

 

Des visites sont possibles les après midi de Pâques à la Toussaint .

La champignonnière abrite aussi une ferme pédagogique, qui développera les intérêts des enfants pour le travail à la ferme, les paysages alentours , les ânes, l'habitat et les culture des champignons .

 

Merci à Nadine Forestier .

Voir les commentaires

La carrière de quartz de Saint Jean de Côle

Publié le par Nadina

La carrière de Boudeau

 

 

Carrière Près St Jean de Cole - Philippe Dufour

 

Je vous ai parlé il y a peu de la qualité et de la pureté du quartz de Saint Jean de Côle.
Voici donc cette carrière spécialisée dans l'extraction de ce quartz. Celui-ci est destiné à l'industrie métallurgique (automobile, chimie, aéronautique et électronique ).

 

Le côté Est du Bassin Aquitain et le socle cristallin du Massif Central encadrent ce site .Des canyons s'y  sont formés lors de la naissance des Pyrénées. Des eaux acides venues du Massif Central ont creusé puis comblé ces canyons par des alluvions.   Des galets se sont ensuite formés et les plus purs sont les plus gros, avec une teneur très basse en éléments chimiques parasites  ( titane, bore ).

 

Dans cette carrière, le dynamitage et le concassage sont inutiles . L'extraction  simple suffit .

 

Les galets sont prélevés , lavés puis déposés dans un bassin de décantation.Carrière Près St Vincent de Cole - 1- Philippe Dufour
Le criblage et le tri permettent ensuite d'éliminer les matériaux non exploitables.
Une partie est faire manuellement pour les plus gros galets  ( entre 40 à 150 mm) . Une machine optique trie les plus petits  ( de 40 à 50 tonnes par heure ).

 

 

Des visites sont possibles . Il suffit de s'adresser au secrétariat de la carrière.

Prévoyez tout de même des bottes en cas de pluie et pourquoi pas votre pique nique !!

 

De Saint Jean , prendre le D78 en direction de St Pierre de Côle. La carrière se trouve sur votre gauche .

 Je remercie M. Philippe DUFOUR qui m'a autorisée à publier ses photos aériennes.

Voir les commentaires

Le moulin de Coulaude à La Tour Blanche

Publié le par Nadina

Nous sommes toujours en Périgord vert, dans le Verteillacois  cette fois-ci .

Et la" p'tite loute " m' a amenée   dans ce parc  du Moulin de Coulaude  qui nous propose une promenade bien tranquille à travers ces chemins piétonniers balisés.

 

Moulin de Coulaude - en friche-copie-1

 

Ce moulin à blé est à priori daté du XIVè siècle et se trouverait sur les terres du château de Fongrenon. Il a dû être laissé à l'abandon et ce, au moins au XVIIIè car il n'est pas porté sur les cartes de Cassini  et de Belleyme.

Il a subi les ravages de la tempête de 1999 et lorsque la communauté de communes du verteillacois l' a acheté, il était complétement ravagé et le terrain en friches.

Depuis 2007, un programme de réhabilitation a été lancé .

Des bénévoles ont participé à ce défrichage  . Le moulin complétement étété de sa toiture a retrouvé une nouvelle vie .

6500 tuiles de bois en châtaigner ont dûes être taillées puis remontées.

 

Moulin à vent - La Tour Blanche (19)

 

 Le moulin surplombe une plateforme rocheuse et des coteaux calcaires où des dalles rocheuses affleurent le sol    partout .

 

Le parc autout du moulin est constitué de pelouse sèche calcaire . Cette végétation herbacée rase n'est pas productive et pousse dans des conditions de sécheresse intense, avec un grand ensoleillement, sur des sols pentus et calcaire.

 

 

Moulin à vent - La Tour Blanche (14)

Les genévriers et les chênes pubescents abondent . Il est intéressant de constater que cette végétation s'est adaptée  à ces conditions difficiles puisque les feuilles se sont réduites afin de limiter la sudation , les racines se sont développées.

 Beaucoup d 'espèces méridionales  s'y trouvent à l'aise et prolifèrent tel le thym .

 

Les espèces animales, comme les papillons, les criquets ou les sauterelles s'y trouvent dans des ambiances méditérrannéenes propice à leur développement .

 

Moulin à vent - La Tour Blanche (23)

Sur cette plate-forme, différents panneaux ont été installés afin de vous informer sur les pelouses sèches, les insectes ou Moulin-a-vent---La-Tour-Blanche--27-.JPGles plantes que vous pourrez y trouver.

 

Moulin à vent - La Tour Blanche (25)

Quelques tables ont même été installées et qui permettront de vous restaurer avant de continuer cette petite balade sous les arbres de la forêt .

Voir les commentaires

LÉGENDE DE LA TRUFFE

Publié le par Nadina

 

Notre histoire se passe en Périgord.  Truffes.jpg

 

 

Une pauvre vieille femme, mourant de fatigue et de faim,

s'arrêta un jour devant la cabane d'un bûcheron,

celui-ci l'accueillit charitablement et lui donna une belle

pomme de terre qui finissait de cuire sous la cendre.

 

C'était là tout le souper de ce pauvre bûcheron.Tout à coup, un éclair illumina la cabane et la vieille mendiante se trouva changée en une belle dame toute couverte de pierreries.
 - Je suis, dit-elle au bûcheron, la fée du Périgord, tu as été touché par ma misère,
sois-en récompensé

Et elle frappa de sa baguette d'or la pomme de terre qui devint aussitôt noire comme l'ébène et parfumée comme la rose.
- Va, continua la fée, cours à ton jardin, tu trouveras plein de ces pommes précieuses
dont personne ne connaîtra jamais la graine, c'est un trésor que je te donne.


Puis, elle s'envola par la cheminée sous la forme d'une étincelle.

Le bûcheron courut au jardin, fouilla la terre et resta émerveillé, partout les pommes

de la fée venaient s'épanouir en bouquets odorants, au milieu des violettes et des marguerites. Il choisit les plus belles et les porta au curé du village qui, charmé de leur goût autant que de leur parfum, en expédia une corbeille à un chanoine de Périgueux, son protecteur. Celui-ci trouva ces pommes noires si délicates qu'il en offrit à son évêque, qui à son tour, en envoya au Pape. Au bout de fort peu de temps, la pomme de la fée fit la fortune du bûcheron.

 

Il mourut en laissant à ses enfants d'immenses richesses, mais ceux-ci ne regrettèrent pas leur père parce qu'il avait été bûcheron et qu'ils en rougissaient. Ils  firent bâtir de beaux châteaux, ne sortirent plus qu'en carrosses et devinrent si violents, si cruels, qu'une pauvre vieille femme leur ayant un jour demandé la charité, ils la firent battre

par leurs valets.

Mais comme la vieille femme était la fée, leur bienfaitrice, les pommes précieuses s'enfuirent du petit jardin, malgré le mur qui l'entourait et se dispersèrent dans tout le Périgord.

 

Quant aux fils du bûcheron, ils furent, dit-on, changés en porcs et condamnés à chercher les pommes de la fée, avec des coups de bâton sur les oreilles pour tout salaire et récompense.

 

Voilà, la légende de la Truffe du Périgord, telle qu'on la raconte par chez nous .

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>