Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pâté de sanglier, cerf, chevreuil.

Publié le par la-dordogne-cachee

Quoi de meilleur qu'un bon pâté fait  soi-même !!

J'ai de la chance d'avoir un super beau père qui va à la chasse et qui me ramène de la viande toute fraîche pour les confectionner.

 

 

 

  La viande

                                                                                   Le pâté de sanglier

 

Les proportions que je vous donne sont pour 1kg de hachis ( viande et gorge) :

 

- 500 gr de viande de sanglier ou autre

- 500 gr de gorge de porc

- 250 gr de foie de porc

- 1 oeuf

- 15 gr de sel

- 3 gr de poivre

- 2.5cl  de cognac, armagnac ou eau de vie de prune

- 2 échalotes ou 1 oignon

- un peu de persil

- Une pointe de 4 épices

- Quelques trompettes des morts ou champignons de nos forêts si vous souhaitez

 

 

 

Realisation du 29-02-12Hachez la viande dans un hachoir à viande ( grille n°8) . Ne prenez pas de grille trop petite car le pâté serait trop fin  et sec.

Mélangez bien tous les ingrédients . Laissez s'imprégner une nuit au frais.


Mettez en bocaux ou en boîte .

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 Bon appétit!!!

 

 

 

 

 Posez dessus une petite branche de thym et une feuille de laurier  . Prenez garde de bien nettoyer le rebord avec un sopalin avant de fermer.

Pour les boîtes, faites les sertir . 

 

Placez dans votre stérilisateur et à partir de 100°, cuire 3H.

 

 

 

Bonne dégustation

Voir les commentaires

Construction en pierres sèches

Publié le par la-dordogne-cachee

Il existe d'autres constructions sur le même principe mais servant à d'autres usages . Des puits ont été  ainsi protégés .

Le-puits-de-Manu----4-.JPGUn puits sur la commune de Négrondes

 

 

Les toits de certaines habitations sont en tuile et non en lauzes  .

 

-11-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Vaunac

 

 

  

A l'inverse, des murs ont pu être crépis et le toit en lauzes préservé .

 

Corgnac---Puyfebert-.JPG Corgnac - Lieu dit 'Puyfébert'

Voir les commentaires

Les cabanes en pierres sèches

Publié le par la-dordogne-cachee

Il est des coins de France où l'homme se fond avec la nature.Je ne saurai m'éparpiller et m'arrêterai dans un petit coin de Dordogne, là où, au détour d'un chemin, une petite borie apparaît, parfois enchevétrée dans les ronces et les herbes folles.

 

Mais qu'est-ce donc qu'une borie?

 

Ce terme occitan désigne une petite propriété agricole, une ferme depuis 1970.  D'origine provençale, c'est une cabane en  pierres sèches, qui abritait les vignerons  et dans une parcelle éloignée de leur lieu d'habitation.

 

Mur pierres sèchesCette architecture est dite vernaculaire, c'est-à-dire  qu'elle est souvent véhiculée par des traditions locales. Ces cabanes étaient construites sans plan par des personnes qui n'étaient pas des bâtisseurs. La méthode de construction utilisait les ressources disponibles sur place.

 

La particularité de ces bories est qu'elles ne présentent pas de charpente mais un encorbellement de lauzes empilées les unes sur les autres et sans mortier, ni ciment , d'où l'appellation en "pierre sèche" .

 

Elles donnent toutes vers l'intérieur de la parcelle. Elles appartiennent au champ qu'elles "regardent".

 

Certaines d'entre elles sont équipées de bancs , cheminée et servaient de lieu de repos où l'on pouvait prendre ses repas .

 

Elles mesurent entre 1m et 1.50m de haut et sont de formes irrégulières, carrées, rondes ou ovales. Toutes ne sont pas fermées et peuvent être simplement des abris.

 

   

 

 

Voir les commentaires