Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lou boueradour et les châtaignes

Publié le par Nadina

Lou boueradour et les châtaignes

"Selon la légende, la nymphe Néa, compagne de Diane la déesse de la chasse, fut courtisée par Jupiter. Mais la belle préféra se donner la mort que de céder à ses avances. Fou de douleur, le dieu transforma la défunte en un arbre majestueux appelée caste neas (la chaste Néa), le nom scientifique du châtaignier. »…

Tiré de : La cuisine gourmande d’autrefois, Pierre Baron, Express Roularta Éditions et Historia, Paris, 2010.

La châtaigne remplaça souvent le blé. On appelait, d’ailleurs, le châtaignier « l’arbre à pain » mais aussi « l’arbre à saucisses » car les châtaignes servaient aussi à l’alimentation des porcs. En fait, la châtaigne a toujours représenté une sécurité pour les paysans puisqu’elle le nourrissait lui et ses animaux. C'est ainsi qu'elle sauva les paysans de la disette au XVI et XVII è siècle .

Une fois la récolte terminée, les châtaignes se préparent et se cuisent de différentes façons . Ainsi seront-elles blanchies ou ruffar à l’eau bouillante dans un pot en terre brun, le ruffadou ou même dans l’ oule ou ola ou encore oulle .

C'est une grande marmite en fonte noire, à col étroit, suspendue à la crémaillère sur le feu dans la cheminée.L'eau chaude assouplissait la première peau et elle se séparait ainsi plus facilement .La 2ème peau appelée tan,on utilisait un boueradour . Qu'est-ce donc que ce nom barbare me direz-vous !!!

Il n'a que le nom de barbare . Cet ustensile est en fait formé de deux tiges en bois, assemblées en leur centre et crantées dans leurs bouts .

On consommait aussi les châtaignes grillées, c’étaient alors les virols cuites dans une grande poêle à trous ou dans l'oule sans eau et constamment remués avec une grande pince en bois, le boueradour. — Gens et métiers du Périgord, Bernard Stephan.

C’est en tournant vigoureusement cet instrument, baguettes écartées, dans l’oule où se trouvent les châtaignes ébouillantées et dégagées de leur première écorce que la seconde peau se détachait facilement.

La propagation de la pomme de terre commence pendant la Révolution et remplace peu à peu les châtaignes.

Source :Divers sur Internet et 'Esprit de pays'

Lou boueradour et les châtaignes

Commenter cet article